Ressources pédagogiques

William MacDonnell

Mined Churchyard [Cimetière miné], 1995

William MacDonnell s'intéresse à la façon dont nous nous souvenons de notre histoire et dont nous la forgeons. Lui-même, bien entendu, forge cette histoire à travers son œuvre.

"Nous nous souviendrons d'eux" est la formule utilisée par la Légion royale canadienne pour commémorer la 11e heure du 11e jour du 11e mois, quand les dernières armes de la Première Guerre mondiale se sont tues. C'était la guerre qui devait éliminer toutes les guerres. Le coquelicot est un autre symbole employé par la Légion pour forger l'histoire et nous aider à nous souvenir.

Dans ce tableau, William MacDonnell souligne l'ironie de ce lieu de culte paisible associé au réconfort et à la prière, sachant l'horreur de ce qui s'y est déroulé durant la guerre. En regardant ce tableau, est-ce que nous saurions qu'il y a eu une guerre à cet endroit? La démarche de MacDonnell est-elle différente de celle des autres artistes de guerre?

Questions essentielles

  • Quelles démarches les autres artistes de guerre canadiens ont-ils employées pour se souvenir de l'histoire de nos guerres et pour la forger?

Discussions

  • D'où vient la formule "Nous nous souviendrons d'eux"?
  • Pourquoi est-il important d'avoir un contexte ou un profil en regardant certaines œuvres d'art?
  • Que représentent les noms d'anges dans le tableau de MacDonnell?
  • Qui a été la seule Canadienne artiste de guerre?
  • Pourquoi est-il important que nous documentions notre histoire personnelle et familiale et que nous nous en souvenions?

Suggestion d'activité

  • Compare et oppose cette œuvre au tableau Ablain St. Nazaire de William Beatty.
  • Tous les deux étaient des artistes de guerre canadiens. Tous les deux ont peint des églises.
  • Étudie le ton, les couleurs et le contenu de chaque œuvre.

Evaluation

Activités supplémentaires

  • Activité transversale: Language Arts 30-1 (arts du langage), The Wars, de Timothy Findley

Ressources