Niitsitapiisini : notre façon de vivreAccueil

 

La chasse aux bisons mâles

Notre lien à la terre

La chasse aux bisons mâles

L'automne est un moment propice pour chasser les bisons mâles d'âge mûr. Leurs peaux sont très résistantes et permettent de fabriquer de bons boucliers et des contenants de cuir brut pour ranger nos aliments. Les peaux des wapitis sont tannées et transformées en vêtements d'hiver, tandis que celles des bisons deviennent des robes de cérémonie avant l'arrivée de la neige.

Bouclier en peau de bison

L'épaule d'un bison mâle d'âge mûr possède la peau la plus résistante qui soit. Nos hommes utilisent cette peau pour fabriquer des boucliers qui permettent d'arrêter les flèches et même les balles de fusil.
Bouclier en peau de bison

Bouclier en cuir de bison, vers 1935, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


La chasse aux bisons mâles

Les bisons mâles vivent seuls ou en petits groupes pendant la plus grande partie de l'année. Ils commencent à se regrouper à la fin de l'été et au début de l'automne lorsqu'ils se lancent à la recherche de femelles pour s'accoupler. C'est alors une bonne période pour les chasser. La viande est dure et filandreuse, mais les peaux sont solides et épaisses.
Les bisons

Ponoka (Elk)

Ponoka (les wapitis) sont parmi les animaux à cornes et à sabots que les loups nous ont enseigné à manger. (Lis la légende du Sentier des loups). Les hommes chassaient ponoka (les wapitis) en approchant très doucement et en abattant seulement une ou deux bêtes. Les femmes faisaient sécher ou rôtir la viande.

Le ponoka (le wapiti) mâle vit habituellement seul ou en petits groupes. Les femelles forment des groupes plus importants avec les veaux et les petits d'un an. Tous les automnes, les mâles se battent pour pouvoir s'accoupler avec les femelles.

Les peaux de Ponoka (wapiti) sont plus épaisses et plus grandes que celles des cerfs, et elles sont plus durables pour la confection de robes, des chemises et des mocassins. Ces peaux sont plus faciles à gratter, à tanner et à coudre que les peaux de bison, beaucoup plus épaisses.
Ponoka



Pare-flèche

À l'automne, les peaux des bisons mâles sont très résistantes et elles permettent de fabriquer des contenants de qualité. Ceux-ci sont étanches et gardent nos aliments et nos vêtements au sec.
Pare-flèche

Par-flèche, début du 20e siècle, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


« Les nuits sont fraîches et la couleur des feuilles commence à changer. »
Déplacement du campement

« Demain, nous nous dirigerons vers les montagnes. Nous devons préparer de nouvelles perches pour nos tipis avant l’arrivée de l’hiver. »
Déplacement du campement


Retour au début Rends-toi au prochain camp

 
 
Accueil Version Flash Remerciements Trousse d'outils de l'enseignant À propos de ce site Commentaires
Propriété intellectuelle, muse Glenbow, . Tous droits réservés.