Niitsitapiisini : notre façon de vivreAccueil

 

Les quartiers d'hiver

Notre lien à la terre

Les quartiers d'hiver

À l'arrivée du temps froid, nos gens déménagent dans des coulées et des vallées abritées ainsi que dans les piémonts. Là, ils ont de l'eau à proximité et du bois à profusion pour faire du feu dans leurs tipis. Si les blizzards recouvrent l'herbe de neige, les chevaux sont nourris avec de l'écorce de peuplier.

Confection de vêtements

Il fait souvent trop froid pour tanner les peaux durant l'hiver. Les femmes mettent cette période à profit pour confectionner de nouveaux vêtements.

Les chemises et les robes deviennent trop petits pour lesgarçons et les filles. Les vêtements des hommes et des femmes s'usent. Nos mocassins se trouent sur le sol dur. Les femmes sont fières de leur savoir-faire en matière de confection et de décoration des vêtements. Souvent, les motifs se transmettent de génération en génération au sein d'une famille. Pour en savoir plus sur les rôles des hommes et des femmes, lis la légende sur le sentier des loups (la Voie lactée).
Confection de vêtements

R.B. Nevitt, Untitled [woman doing her sewing] [Femme cousant], vers 1877, Collection du musée Glenbow

R.B. Nevitt, Untitled [woman doing her sewing] [Femme cousant], vers 1877, Collection du musée Glenbow

   

Couture

Des os et des pièces de métal sont aiguisés à une extrémité pour fabriquer des alênes. Celles-ci servent à percer de petits trous dans les peaux. Nos femmes utilisent de la babiche comme fil, la faisant passer à travers les trous pour coudre des chemises, des robes et des mocassins en assemblant plusieurs morceaux de cuir. Ces alênes sont très importantes et elles sont conservées dans des boîtes spéciales.
Couture

Étui d'alène, milieu du 20e siècle, Collection du musée Glenbow


Collection du musée Glenbow


Décoration de piquants de porc-épic

Les piquants de porc-épic sont collectés, teints et tressés pour former des motifs recherchés. Cette tâche ne peut être effectuée que par les femmes à qui est octroyé le privilège de travailler avec les piquants de porc-épic.
Décoration de piquants de porc-épic

Piquants de porc-épic, milieu du 20e siècle, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


Chemise d'homme

Des piquants de porc-épic teints sont tressés pour former des motifs sur les chemises. Ces motifs ont une signification spéciale pour celui à qui appartient la chemise.
Chemise d'homme

Décoration de piquants de porc-épics sur chemise siksika, fin du 19e siècle, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


Robe de femme

Les perles de verre apportées par les commerçants européens sont devenues populaires pour décorer les vêtements. La bande ondulée en travers du corsage de cette robe est un motif pied-noir important, qui représente le sentier des loups (la Voie lactée). Pour en savoir plus, lis la légende sur le sentier des loups.
Robe de femme

Robe de femme, fin du 19e siècle, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


Bande de couverture

Des bandes décorées telles que celle-ci sont cousues sur une couverture. Lorsque les hommes drapent la couverture sur leurs épaules, ces bandes s'étalent en travers de leur dos. Pour en savoir plus sur ce motif,
lis la légende sur le sentier des loups.
Bande de couverture

Bande de couverture, début du 20e siècle, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow


Chasse hivernale

Durant l'hiver, les hommes quittent le campement à la recherche de bisons solitaires qui sont source de viande fraîche.

Les hommes effectuent leurs tâches hors du campement. Ils connaissent chaque colline et chaque coulée de notre territoire. Les hommes sont à la fois nos chasseurs et nos protecteurs. Un chasseur généreux partage sa viande avec d'autres qui ont été moins chanceux. Une telle générosité caractérise un bon chef.
Chasse au bison

Gerald Tailfeathers, A Fallen Monarch [Monarque déchu], 1960, Collection du musée Glenbow

Gerald Tailfeathers,
A Fallen Monarch [Monarque déchu], 1960,
Collection du musée Glenbow

   

Protection du campement

Bien que les gens ne s'aventurent habituellement pas très loin durant l'hiver, les hommes protègent quand même le campement.
Protection du campement

Gerald Tailfeathers, Guardian of the Camp [Gardien du camp], 1960, Collection du musée

Gerald Tailfeathers,
Guardian of the Camp [Protecteur du campement], 1960,
Collection du musée Glenbow


Trouver son chemin dans la tempête

Nos gens connaissent tous les éléments du paysage et peuvent trouver leur chemin même durant les tempêtes d'hiver.
Trouver son chemin dans la tempête

Gerald Tailfeathers, Blizzard, 1967, Collection du musée Glenbow

Gerald Tailfeathers,
Blizzard, 1967,
Collection du musée Glenbow


Jeux d'hiver

Les jeunes enfants passent une grande partie de leur temps à jouer ensemble. Souvent, ces jeux leur enseignent le savoir-faire dont ils auront besoin à l'âge adulte. Les garçons les plus âgés aident les hommes, tandis que les filles les plus grandes travaillent avec leurs mères et leurs tantes.

Les enfants fabriquent des traîneaux en attachant des côtes de bison ensemble avec de la babiche.
Jeux d'hiver
Traîneau des plaines, fin du 19e siècle, côtes de bison, bois, peau et toile, Collection du musée Glenbow

Collection du musée Glenbow

   

« Je suis allé à la chasse et j’ai remarqué que l’herbe verdissait et que les bisons commençaient à se rassembler en hardes dans la prairie. »
Déplacement du campement

« Le camp d’hiver a été bon, mais nous n’avons presque plus de bois. Les bisons reviennent dans la prairie et nous allons maintenant nous en approcher. »
Déplacement du campement


Retour au début Rends-toi au prochain camp

 
 
Accueil Version Flash Remerciements Trousse d'outils de l'enseignant À propos de ce site Commentaires
Propriété intellectuelle, muse Glenbow, . Tous droits réservés.