" />

Comment était-ce de grandir chez les Thuléens?

L’étude de l’enfance dans la société inuite traditionnelle nous donne une idée de ce que cela devait être de grandir chez les Thuléens.

Les premiers récits de la vie des Inuits rapportés par les explorateurs, les missionnaires et les anthropologues laissent penser que, dans la société inuite, les enfants sont considérés comme possédant toutes les connaissances dont ils ont besoin dans la vie et qu’il suffit d’aller chercher ces connaissances. C’est pourquoi il peut sembler que rien n’était jamais officiellement enseigné aux enfants inuits. À la place, ils apprenaient en participant directement aux activités de leurs parents et des membres de leur famille plus âgés.

La petite enfance

Un enfant reçoit un nom à la naissance ou peu de temps après. Ce nom est souvent associé à une personne qui est morte récemment, peut-être un membre de la famille. On pense qu’à la suite de l’attribution du nom à l’enfant, l’esprit du parent ou de l’individu décédé entre dans le corps de l’enfant et aide à développer sa personnalité.

Après la naissance, l’enfant inuit devient le centre d’attention de la famille, et les jeunes enfants sont constamment câlinés et embrassés.