Niitsitapiisini : notre façon de vivreAccueil

 

Au Réveil

La vie familiale

Au Réveil

L'habillage

Lorsque les prières sont terminées, chacun commence à s'habiller et à bouger. Nos vêtements sont faits de peau de wapiti tannée. Les hommes et les garçons portent une isttohksisoka’sim (chemise), des atsis (jambières), un iihtayo'kimao'p (pagne) et des niitsitsikin (mocassins). Les femmes et les filles portent une robe une pièce, des jambières courtes et des mocassins.

Décoration de piquants de porc-épic sur chemise siksika, fin 19e siècle, Collection du musée Glenbow; Robe de femme, fin du 19e siècle, Collection du musée Glenbow

Istohksisoka'sim
(chemise d'homme)
Collection du musée Glenbow

Robe de femme
Collection du musée Glenbow


La natation

Les hommes emmènent tous les garçons du campement nager dans la rivière la plus proche. Nous faisons cela toute l'année, même par les froids les plus intenses. Cela nous rend forts.

La fumée matinale

Tandis que Iipisowaahs (l'Étoile du matin) apparaît à l'est au-dessus de l'horizon, nous commençons à bouger dans nos tipis. Je soulève une braise chaude du foyer et la place sur l'autel de terre, puis je saupoudre du sipatsimo (foin d'odeur) dessus. La fumée à senteur douce qui s'élève purifie notre foyer et notre famille. Les hommes entonnent des chants sacrés et prient pour encourager Naato'si (le Soleil) à se lever et à nous offrir une autre bonne journée. Durant ces prières, tout le monde est assis en silence et pense à la journée qui se prépare.


La coiffure

Nos sours aînées peignent et tressent les cheveux des enfants plus jeunes. Notre mère arrange la chevelure de notre père, puis tresse ses propres cheveux.

Nos femmes se coiffent en partageant leur chevelure en deux tresses pour exprimer leur modestie.

Certains hommes ont des coiffures reflétant leurs traditions familiales ou leur appartenance à une Société des Camarades. Parfois, les hommes se font une houppe sur le devant de la tête. Cela indique qu'ils sont les gardiens d'un ballot au Calumet sacré du Tonnerre.

Le port des trois tresses symbolise nos trois nations : les Piikani (Amsskaapipiikani et Apatohsipiikani), les Kainai et les Siksika .
Good Stealing Woman, Pied-Noir, années 1930, T. Reiss, Archives du musée Glenbow NA-5425-43; Eagle Arrow, Gens-du-Sang, 1927, T.J. Hileman, Montana, É.-U., Archives du musée Glenbow NB-21-4 Weasel Tail, 1927, T.J. Hileman, Montana, É.-U., Archives du musée Glenbow NB-21-38

Plus d’images


Archives du musée Glenbow NA-5425-43

Archives du musée Glenbow NB-21-38

Archives du musée Glenbow NB-21-4


Les iiko'siiksi (parents)

Les iiko’siiksi (parents) montrent à leurs enfants les connaissances pratiques élémentaires et sont toujours prêts à les aider.



Le maquillage facial

Presque tous les jours, nos parents ou nos grands-parents nous maquillent le visage. Ils se servent généralement d' a’saan (ocre rouge), qui est semblable à de l'argile contenant des minéraux riches en fer. Ils mélangent le pigment à des morceaux de graisse de bison. Le maquillage est une bénédiction et aide à nous protéger tout au long de la journée. Il sert également d'écran solaire en été et garde notre peau hydratée lorsque l'air est sec en hiver.



 Winhold Reiss, Big Bull, n.d., Collection du musée Glenbow; Winhold Reiss, Double Steel and Two Cutter [Double Steel et Two Cutter], n.d., Collection du musée Glenbow

Winhold Reiss,
Big Bull, n.d.
Collection du musée Glenbow

Winhold Reiss,
Double Steel and Two Cutter [Double Steel et Two Cutter], n.d.
Collection du musée Glenbow


L'alimentation

Le feu est attisé et ranimé. Nous y ajoutons du bois supplémentaire que nous extrayons du tas se trouvant à l'intérieur de notre tipi. Si nous n'en avons pas assez, nos frères et sours cadets sont chargés d'aller en chercher davantage. Notre mère réchauffe un ragoût sur le feu et fait circuler de la viande séchée, des baies et du mookimaani (pemmican).

La viande séchée et les baies sont rangées dans des sootsimaan (contenants de cuir brut).

Nous nous servons tous nous-mêmes. Il n'y a pas de repas organisés. Les gens mangent quand ils ont faim.



Sootsimaan (contenants de cuir brut), Collection du musée Glenbow

Sootsimaan
(contenants de cuir brut) Collection du musée Glenbow


Retour au début Continue

 
 
Accueil Version Flash Remerciements Trousse d'outils de l'enseignant À propos de ce site Commentaires
Propriété intellectuelle, muse Glenbow, . Tous droits réservés.